• Premiers pas...

    Cela fait maintenant plusieurs années que j'enseigne dans une classe maternelle à trois niveaux et je constate chaque année que les niveaux des élèves sont de plus en plus hétérogènes. Au début, je prévoyais des activités propres à chaque niveau mais assez rapidement plusieurs choses m'ont posé problème : 

    - d'un point de vue pratique, il fallait préparer des activités pour chaque niveau, c'était rassurant au début mais fastidieux 

    - plus grave, les élèves en difficulté ou au contraire en avance ne trouvaient pas toujours leur place, il fallait donc que je leur prépare quelque chose de spécifique en plus déjà des trois niveaux...

    - le fonctionnement manquait de souplesse, tout le monde "devait" avancer au même rythme

    Donc après plusieurs mois de réflexion, de recherches sur le net (il existe pas mal de choses dans le domaine, mais cela ne correpsondait jamais tout à fait à ce que je souhaitais faire), j'ai mis en place mon nouveau système

     

    * Tout d'abord, j'ai identifié dans ma semaine des temps d'activités dirigées, où les élèves sont avec l'enseignante (avec moi donc !) et où l'on aborde une notion nouvelle. Et des temps de travail individualisé, où les élèves travaillent en autonomie ou autonomie relative (présence possible de l'ATSEM). 

    Pour la répartition de ces temps, voir l'emploi du temps.

    Pendant les temps d'activités dirigées, nous abordons les nouvelles notions, dans tous les domaines des programmes.

    En ce qui concerne les temps de travail individualisé, j'ai choisi plusieurs "domaines d'activités" : ARTS VISUELS (avec l'atsem), LANGAGE ORAL, DECOUVRIR L'ECRIT, MOTRICITE FINE, DECOUVERTE DU MONDE espace, DECOUVERTE DU MONDE temps, DECOUVERTE DU MONDE nombres et quantités, DECOUVERTE DU MONDE sciences et DECOUVERTE DU MONDE jeu de construction. 

    * A partir de là, j'établis une sorte de programmation sur ma période. Certaines activités se poursuivent sur plusieurs semaines comme par exemple lorsque j'aborde les tableaux à double entrée, on peut retrouver cette actvité 2 ou 3 semaines consécutives. Il peut aussi y avoir des activités uniquement sur une semaine, comme par exemple un réinvestissement en graphisme.

    * Au niveau organisation, j'ai un petit tableau blanc magnétique qui ne sert qu'à cet usage. J'affiche le plan de travail de la semaine le lundi matin. Je choisis 6 domaines d'activités pour la semaine parmi ceux cités ci-dessus. J'essaye que la répartition soit équilibrée entre découverte du monde et le reste. Et il y a systématiquement une activité arts visuels. Voilà les étiquettes correspondantes qui sont affichées au tableau (étiquette plastifiée et aimantée ; code couleur que l'on retrouve sur les étiquettes acitvités et sur mes suivis de plan de travail) :

    Pourquoi ? pour qui ?

    Télécharger « Etiquettes domaines »

     

     

     

     

     

    Ensuite, parmi ces domaines je choisis les activités qui seront à faire pendant la semaine : par exemple en "découverte de l'écrit", cela peut-être "écrire les prénoms des camarades à l'ordinateur" ; en "motricité fine" du découpage de formes arrondies ; etc ... Bien sûr ce choix d'activités ne se fait pas au hasard ou selon mon humeur... mais cela répond à nos projets de classe du moment et/ou surtout à mes progressions et programmations. 

    Sous les étiquettes "domaines", j'affiche le nom de l'activité à faire :

    Pourquoi ? pour qui ? Pourquoi ? pour qui ?
    Pourquoi ? pour qui ? Pourquoi ? pour qui ? Pourquoi ? pour qui ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je me garde quelques étiquettes vierges sur lesquelles je peux écrire au feutre effaçable le nom du travail.

    * Je reviens sur le nombre d'activités pour la semaine : j'ai 6 temps de travail dans la semaine pour les grandes sections et 4 pour les moyens. Les GS ont donc 6 activités à réaliser et les MS 4. 

    La différenciation ne se fait pas au niveau du nombre d'activités mais au sein de l'activité même. Je m'explique : un grande section en difficulté touchera à tous les domaines dans la semaine mais par exemple si il y a une activité d'activité d'écriture, il ira à son rythme dans cette activité là (en utilisant sa feuille de route... j'y viens j'y viens !!!)


    Il n'est donc pas pénalisé vis à vis de ses camarades.

    * Certaines activités sont limitées en place : je n'ai que 3 ordinateurs (c'est déjà bien!) donc lorsqu'il y a un travail sur ordinateur, le nombre de place est précisé ; idem pour les arts visuels (entre 6 et 8).

    * Chaque élève possède un plan de travail individuel pour la semaine sur lequel il retrouve le même affichage qu'au tableau, format A4. Voici un exemple de l'an dernier (charte graphique va changer cette année...) :

    Pourquoi ? pour qui ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Chaque jour, au moment voulu, les élèves s'inscrivent en plaçant leur étiquette prénom (plastifiée et aimantée) sous le travail qu'ils souhaitent réaliser. L'activité se déroule et ensuite ils barrent sur leur plan de travail ce qu'ils ont fait. 

    Je présente en début de semaine le plan de travail. Il est vrai que ce moment peut être un peu long en début d'année. Mais assez rapidement les élèves comprennent ce qu'il va falloir faire car j'illustre l'activité et certaines activités reviennent plusieurs semaines de suite.

    Les plans de travail sont rangés au même endroit, je regarde ce qui a été fait chaque jour et à la fin de la semaine, je pointe la feuille. Celle-ci est ensuite rangée dans leur pochette.

    * Pour un certain nombre d'activités, les élèves ont une feuille de route (je n'ai donc pas de "brevets"). Cette feuille peut être tulisée plusieurs semaines mais aussi sur plusieurs années (puisque j'ai les trois niveaux de la maternelle). J'en ai trouvé plein sur le net. L'idée est d'utiliser au maximum tous les jeux et le matériel pédagogique disponibles dans la classe. 

    Quelques exemples de feuilles de route (elles seront téléchargeables dans l'item "feuilles de route"):

    Pourquoi ? pour qui ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pourquoi ? pour qui ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pourquoi ? pour qui ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    * Afin de planifier les activités et de m'y retrouver , j'ai un tableau comme celui-ci  :

    Pourquoi ? pour qui ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Télécharger « travail individualisé »

    Et chaque semaine, je pointe lorsque les élèves s'inscrivent sur cette feuille afin de savoir qui fait quoi :

    Télécharger « suivi plan de travail »

    Questions sur le dispositif et bilan après fonctionnement :

    Volà mes doutes et les questions que je me posais : 

    "Les élèves vont toujours s'inscrire à la peinture et vont rechigner à faire les autres activités !" . Eh bien non ! Figurez-vous qu'ils prennent grand plaisir à choisir leur activité (leur choix est relatif car c'est quand même moi qui détermine les activités de la semaine... ). Ils sont acteurs dans leurs apprentissages et je ne leur impose pas tel jour de faire telle chose. Et du coup, cela change tout ! Ce système allie liberté de choix pour l'élève mais aussi rigueur car il ne peut pas ne rien faire et ne peut pas faire que de l'ordinateur toute la semaine. Il faut aussi qu'il comprenne qu'il est à l'école et que cela fait aussi partie de son rôle d'élève. 


    "J'ai peur que les élèves ne fassent rien surtout s'ils sont en autonomie". Encore non ! Les élèves comprennent que je leur fait confiance et qu'ils vont mener à bien le travail à réaliser. Il faut accepter de quitter un système classique d'ateliers tournants, remettre à plat ses pratiques mais cela vaut le coup.


    L'ambiance de classe : l'ambiance de classe est devenue sereine, moins bruyante. Je peux travailler tranquillement avec un autre groupe sans être dérangée sans cesse par le bruit ou les questions des élèves. Les élèves sont répartis en petits groupes non homogènes, les moyens et les grands sont mélangés. Il est possible que 2 élèves fassent du graphisme, 3 de la peinture, ... etc. Certe cette organisation nécessite une anticipation au niveau matériel ! 

    Les élèves en difficulté : ce qui me paraît le plus important, c'est l'évolution des élèves en difficulté. J'ai pu voir cette année que ce dispositif permet à ces élèves de reprendre confiance en eux, d'avoir le goût de l'effort et du travail et au final, les écarts tendent à s'amenuiser ! 

     


    Voilà, j'en ai fini avec mes explications. Si ce n'est pas très clair, n'hésitez pas à me laisser un commentaire ! 

     

    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    di
    Lundi 7 Juillet 2014 à 08:26

    Un très grand bravo pour votre travail!!! Cela donne vraiment envie d'essayer et merci pour le partage !

    2
    Idecole
    Lundi 7 Juillet 2014 à 20:23
    Merci !
    3
    Idecole
    Lundi 7 Juillet 2014 à 20:26
    Les commentaires comme cela font toujours plaisir. Cela m'a pris plusieurs années avant d'en arriver là, j'ai tâtonner et j'aimerais encore améliorer certaines choses . Idecole
    4
    segolen
    Vendredi 11 Juillet 2014 à 18:45
    segolen
    Moi qui reviens en maternelle après 2 ans en élémentaire et qui me pose plein de questions sur mon fonctionnement et bien.... ça m'aide beaucoup ! Merci !!! Je potasse encore et encore pour arriver au système qui me corresponde le mieux !!!
    5
    Paula
    Vendredi 8 Août 2014 à 16:45

    Merci beaucoup pour votre partage. Je commence dans deux semaines (à la Réunion) mon année de PES en PS/MS. Ce fonctionnement me semble super bien rodé et j'ai envie de le mettre en place.
    Si je peux me permettre une question, comment les PS évaluent leur travail sur les feuilles de route? est-ce vous qui évaluez au début? (je veux dire, c'est vous qui écrivez sur les fiches de suivi?)
    Merci :)

    6
    Vendredi 8 Août 2014 à 17:52

    Bonjour, et merci pour votre message ! Pour l'instant les PS n'ont pas de feuilles de route (sauf pour les puzzles par exemple, mais assez rapidement ils arrivent à faire une croix sur le puzzle qu'ils ont fait. bien sûr je ne leur propose pas cela en septembre ! ), étant donné qu'ils ont beaucoup d'activités de manipulation, d'expérimentation, de peinture, je n'ai pas besoin de feuilles de route pour ces travaux là. 

    Même pour les moyens, il y a un temps d'apprentissage et d'accompagnement pour remplir les feuilles. L'avantage de ma classe c'est que j'ai les enfants plusieurs années de suite donc les outils sont connus et assez rapidement à la rentrée, on peut commencer à les utiliser. 

    Bonne rentrée !!! 

    7
    Christel
    Mardi 23 Septembre 2014 à 21:28
    Bonjour, et merci pour ce partage. Tout n'est pas bien clair pour moi mais ce fonctionnement m'intéresse. Est-il possible qu'un enfant fasse par exemple tous les ateliers de son plan de travail le lundi? Que fait-il le reste de la semaine? Ou par exemple que la moitié de la classe n'ai fait qu'un atelier les 3 premiers jours de la semaine, il y aura donc bousculade le vendredi pour finir? Ce sont bien sûr des extrêmes mais c'est pour essayer de comprendre! Merci!
    8
    Mercredi 24 Septembre 2014 à 07:06

    Est-il possible qu'un enfant fasse par exemple tous les ateliers de son plan de travail le lundi? Que fait-il le reste de la semaine?

    Non ce n'est pas vraiment possible car les activités prennent du temps et ne sont pas réalisées en 5 minutes et le temps imparti à ces activités ne leur permet d'en réaliser plusieurs 

    Ou par exemple que la moitié de la classe n'ai fait qu'un atelier les 3 premiers jours de la semaine, il y aura donc bousculade le vendredi pour finir?

    pas possible non plus car certains ateliers sont limités en place : informatique 3 places, peinture 6 places, ...

    9
    Christel
    Vendredi 3 Octobre 2014 à 17:45
    Bonjour! Après une semaine de plan de travail, j'ai bien vu qu'effectivement tout le travail ne peut pas être fait un un jour, par contre une belle poignée d'enfants n'avaient rien fait jusqu'à jeudi! Donc aujourd'hui ils ont été obligés d'en faire un maximum mais évidemment ils n'ont pas pu tout faire, et en plus ça bouchonnait au niveau des ateliers où ils ne pouvaient passer qu'à un... Donc organisation à revoir pour moi!
    10
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 20:32

    Tu sais, c'est aussi un "apprentissage" que de travailler comme cela. Donne un peu de temps à tes élèves pour se faire au nouveau fonctionnement. Pour commencer n'hésite pas à mettre dans ton plan de travail des activités très attrayantes. Tu vas sans doute avoir le sentiment de perdre du temps en faisant cela, mais au final tu en gagneras par la suite. Bon courage ! 

    11
    Christel
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 19:06
    Bonjour! La deuxième semaine s'est en effet mieux passée, même si j'ai du aller chercher quasiment les mêmes que la dernière fois... Pour ceux qui allaient plus vite et qui avaient fini le jeudi j'avais préparé une fiche de suivi d'un jeu d'algorithmes. J'espère que plus tard je pourrai prendre un groupe pendant ce temps et laisser l'atsem gérer, pour l'instant ça n'est pas possible. Merci encore pour les conseils!
    12
    Natacha
    Samedi 1er Novembre 2014 à 07:57

    Quel travail !!! C'est ce vers quoi je souhaiterais tendre, mais ma configuration de classe me pose problème. J'ai 12 MS et 17 PS et je ne vois pas comment faire pour les activités d'apprentissages des PS. Tu as fait 2 groupes de PS. Passent-ils tous les 2 par l'activité d'apprentissage et celle de réinvestissement tous les jours ??? 


    Que font les petits l'après-midi après la sieste ???


     


     

    13
    Samedi 1er Novembre 2014 à 12:57

    Bonjour, cette année j'ai encore fait évoluer mon plan de travail. Les GS sont autonomes sur leur plan de travail à eux. Les PS et MS ont leurs activités et j'ai opté pour les ateliers échelonnés (comme sur le site maternailes), donc pas de situations propres aux PS cette année le matin. En revanche, pour l'activité proposée je propose plusieurs niveaux de difficulté ce qui me permet de "coller" au mieux à leurs besoins. 

    En ce qui concerne mon fonctionnement précédent, celui dont tu me parles : mes activités PS tournaient sur deux jours car mes effectifs étaient faibles. Cela paraît difficile avec tes effectifs, 3 groupes seraient préférables (pour les PS).  Tu peux imaginer une/deux activité(s) autonomes mais vraiment autonomes ; une activité de réinvestissement avec l'atsem ; une activité d'apprentissage avec toi. Suivant le temps imparti pour tes ateliers, tu peux très bien imaginer qu'ils puissent faire deux activités, mais au moins une. Ils peuvent aussi refaire plusieurs fois les activités afin de bien comprendre, approfondir la tâche demandée et tout simplement parce que cela leur plaît ! Cela nécessite plus de souplesse mais tu verras comme tes élèves vont apprécier et toi aussi au niveau de l'ambiance de classe ! 

     

    bonne journée, 

    Idecole

    14
    Mamanonyme
    Samedi 8 Novembre 2014 à 16:06
    bonjour,

    Je voulais vous dire un grand bravo pour l'organisation que vous avez mise en place, qui développe l'autonomie des enfants et surtout qui leur permet d'avancer à leur rythme. Ça me semble tellement essentiel et pourtant si rare dans nos écoles.

    Merci à vous
    15
    Samedi 8 Novembre 2014 à 16:33

    Merci beaucoup pour votre message ! Cela fait toujours plaisir d'avoir un retour positif sur notre travail !

    Idecole

    16
    Mardi 18 Novembre 2014 à 14:26

    oh merci beaucoup de ces  explications ! J'adore travailler avec des feuilles de route pour mes élèves par contre je ne fais pas de plan de travail, je n'ai que des TPS-PS mais je garde l'idée si je change de niveau.

    17
    Dimanche 11 Janvier 2015 à 21:58

    Cette année, avec mes petits/moyens j'ai un plan de travail collectif, affiché sur un tableau blanc. Cela leur permet de voir les activités de le semaine, on se regroupe pour se remémorer ce que l'on peut faire, qu'est-ce que l'on va apprendre si on s'inscrit à cet atelier, ... etc... J'ai affiché une photo de mon atsem dans la colonne de l'atelier qu'elle anime, ma photo pour l'atelier que j'anime et la dernière colonne ils savent que c'est l'atelier où ils sont tout seul. 

    Les petits se sont très vite approprié le système et sont ravis de pouvoir choisir leur activité ! tu peux essayer !

    18
    sylvie
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 10:18

    bonjour

    ça y est lje me lance dans les ateliers autonomes!bien aidée par toutes les ressources que de supers collègues mettent en ligne!

    peux tu me dire comment imprimer les étiquettes activités,celles que l'on colle sur les boites!je les trouve supers,adaptées à ce que je vais mettre en place mais je suis un peu nulle en informatique,alors......d'avance merci

    19
    Christelle
    Samedi 4 Juin 2016 à 20:56

    Bonjour,

    QUe je suis contente de te lire car j'ai fait comme toi et je n'en connais pas beaucoup qui pratique ainsi.

    Je n'ai pas le temps de rentrer dans les détails mais je reviendrai vers toi car j'ai encore quelques mises au point à faire. Mon mari m'attend pour manger! Trop contente de me retrouver dans ton approche!Merci

     

     

     

    20
    nini
    Mercredi 29 Juin 2016 à 13:50
    Bonjour,
    Je fonctionne un peu comme toi, enfin jessaye, et je me demandais, tu garde un groupe en dirigé sur chaque plage de travail et les autres en plan de travail, ai je bien compris? Parce que tu dis que tu as 6 plages de travail pour les gs et sur le plan seulement 5 activités. Merci beaucoup pour tout ce que tu partages, il y a d'excellentes idées!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :